Couverture Le pied mécanique

 

                        AUTEUR : Joshua Ferris

                        EDITEUR : Lattès

                        DATE D'EDITION : 2011

laurier-couronne-fdb39

 

Résumé

 

Tim Fanrsworth est un homme séduisant.
Les années paraissent ne pas avoir prise sur lui : il ressemble toujours à ces stars de cinéma que les femmes admirent tant. Il aime sa femme, Jane, superbe elle aussi, et, en dépit des épreuves du quotidien et des petites tentations, nées de longues années de vie commune, leur mariage est heureux. Le travail de Tim est sa passion : associé d’un grand cabinet d’avocats de Manhattan, il gère les affaires les plus importantes.
Même lorsque sa fille unique, Becka, se cache derrière sa guitare, ses dreadlocks et ses rondeurs, il n’a de cesse de lui répéter en père modèle et aimant qu’elle est, pour lui, la plus jolie fille du monde. Tim a tout pour être heureux : il aime sa femme, sa famille, son travail, sa maison. Mais un jour, il se lève de son siège et s’en va. Il se met à marcher et ne peut plus s’arrêter. Ces crises peuvent durer quelques jours ou quelques années.
Alors, il perd tout ce qui lui semblait à jamais acquis : un présent heureux, un avenir serein, toutes ses certitudes. Pour combattre ce mal mystérieux qui grignote sa vie, ses passions, son âme, Tim doit renoncer à ce qu’il croyait être, porter un casque plein d’électrodes sur son crâne nu, quitter son travail, accepter l’inconnu. Le portrait bouleversant d’un homme dépouillé de tout et d’une famille bouleversée par la folie et l’absence mais qui résiste, se bat, s’aime.
C’est un roman d’amour étonnant ainsi qu’une réflexion fabuleuse et émouvante sur le corps et l’esprit et sur ce qui fonde notre identité.


 

 Mon avis

 

4 étoiles

Roman au titre étrange, au résumé étrange mais tout à fait savoureux. En relatant les déboires d’un homme adulte face à une maladie incompréhensible, inavouable et contre laquelle il n’y a aucun remède (car cette maladie est totalement inconnue) l’auteur s’interroge sur énormément de petites choses : le regard des autres, les difficultés de la vie familiale, les défaillances ou l’altruisme du conjoint face à tout ceci, les doutes sur la vie de tous les jours, la peur de dévoiler la vérité dans le monde du travail… Faut-il continuer à vivre ou non ? Quelles réactions avoir face à la douleur, réaction de l’entourage : moqueries…

Joshua Ferris met en avant les difficultés à revenir à une vie normale suite à une longue maladie..

L’écriture de Joshua Ferris est très agréable, les paragraphes sont légers…

Cependant, j’ai été un peu perdue dans la deuxième partie : chaque chapitre change de temporalité : passé, présent, futur ? On ne sait pas trop à quel moment de la vie deTim on est étant donné qu’il a eu trois grosses crises dans sa vie…

En conclusion : ce livre est une petite surprise : bien écrit sur un sujet imaginaire qui nous renvoie à des problèmes très actuels.