Couverture Ad vitam aeternam

AUTEUR

Thierry Jonquet

EDITEUR

Seuil

DATE D'EDITION

2002

397 pages

 

 

 

Résumé

 

Anabel a vingt-cinq ans. Elle travaille dans une boutique où l'on pratique le piercing, mais aussi d'autres techniques d'implants culturels, bien plus hard. Elle se lie d'amitié avec Monsieur Jacob, un étrange tenancier de magasin de Pompes funèbres. Au même moment, un vieillard nommé Rideri va être libéré de prison après quarante années de détention, à la suite de crimes abominables. La fillette qu'il a mutilée est devenue une femme, qui ne rêve que d vengeance... Elle fait appel à un tueur professionnel, Oleg, pour le pister dès sa libération. Oleg va découvrir le lien étrange qui unit Ruderi et Monsieur Jacob...

 

 

Mon avis

 4__toiles

Voici le troisième livre de Thierry Jonquet que je lis. J’ai commencé par « Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte » roman terrible sur les banlieues dans l’état d’esprit des émeutes de 2005. J’ai poursuivi par « Mygale », thriller où la terreur vous prend aux tripes et qui vous laisse un goût bizarre… Une copine m’a conseillé « Ad vitam aeternam » qui est, certes, moins dur que les deux autres mais qui est tout aussi prenant.

L’intrigue principale tourne autour d’un vieillard de 75 ans qui rajeuni. On suit également l’itinéraire d’Anabel qui a fait quatre ans de prison et travaille chez un tatoueur. Son avenir semble plutôt noir jusqu’à la rencontre avec M. Jacob.

Les personnages sont très attachants. On a vraiment envie qu’Anabel se sorte de tous ses problèmes.

Il y a un certain mystère autour de M. Jacob… Grâce au prologue, on se doute un peu de la teneur de ce mystère, cependant je ne me doutais pas de la cause…

Il y a aussi le terrible personnage de Margaret, femme de presque 50 ans sauvagement agressée alors qu'elle était enfant et qui a eu une vie très difficile et qui, au final, n'a peut-être pas réussi à se reconstruire... Mais elle joue un rôle primordial dans le dénouement de l'histoire, même si elle n'apparait pas souvent.

Oleg, aussi est un personnage important sans lequel le récit de finirai pas ainsi.

Chacun de ces personnages traine un lourd fardeau. Chacun tente de tirer la couverture à lui...

"Ad vitam aeternam" est  un excellent thriller, et il possède un petit côté fantastique qui est loin de me déplaire.

 

En conclusion : J'ai beaucoup apprécié l'écriture de ce roman, le suspense. Les personnages sont vraiment très intéressants. A lire absolument.