Couverture Les Bannis et les Proscrits, tome 1 : Le Feu de la Sor'cière

AUTEUR

James Clemens

EDITEUR

France Loisirs

DATE D'EDITION

2009

581 pages

 

 

Résumé

Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d'Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l'espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d'un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu'elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu'elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible... et vers la compagnie d'alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux...

 

Mon avis

5__toiles

 

Ce premier tome est, pour moi, un véritable coup de coeur.

L'écriture est fluide, les personnages sont attachants, on ne s'ennuie pas une seconde. On se laisse porter agréablement par le style de James Clemens. J'ai juste eu un peu de mal a accrocher sur les chapitres traitant exclusivement des ogres et des sil'ura. J'ai beaucoup aimé l'idée de l'auteur de couper les mots déjà existant par des apostrophes : Sor'cière, shok'olat... Petite originalité : ce tome a un prologue originale qui nous met en garde, nous lecteur et nous obtempère même de ne pas lire la suite... Plutôt inattendue comme entrée en matière.

Quant au roman lui même : Elena est une héroïne très attachante. Tout d'abord, innocente adolescente vivant dans l'insouciance, entourée d'une famille aimante. Sa vie va basculer le jour où elle se découvrira les pouvoirs d'une Sor'cière. Dans un premier temps, la pauvre Eléna ne comprendra pas ce qu'il lui arrive. Personne, ou presque, n'a entendu parlé des sor'cières. En une seule journée elle va voir disparaitre l'ensemble de sa famille. Elle sera la seule survivante.

Ce tome regorge de personnages aux pouvoirs particuliers, aux perceptions particulières. Tous ces alliés sont unanimes. Ils veulent protéger Elena, enfant innocente. Mais nombre d'entre eux veulent tuer la Sor'cière qui, d'après les prophéties, détruira certains mondes. On entre là dans un paradoxe. Beaucoup d'alliés d'Elena se tourmentant afin de savoir quelle position ils doivent prendre : aider ou non la Sor'cière sensée détruire les mondes ? Le cas de conscience est énorme. Y répondre est encore plus compliqué.

De plus, de nombreux personnages sont issus de races ennemis. Il leur faudra faire l'effort d'oublire leurs différends afin de s'allier et d'avancer. Ils trouveront ensemble la voie du bien et sauront mettre leurs force en commun pour tenter de sauvegarder le monde en allant à l'encontre des prophéties. Y arriveront-ils ? Réponse dans les autres tomes.

Chacun des personnages va passer par des moments de tortures mentales décritent de façon très réaliste pour savoir qu'elle camp ils doivent rejoindre. L'un d'entre eux va même se montrer très retord. Les trahisons sont également très présentes.

En conclusion : Excellent roman de fantasy dans un univers certes sombre mais où l'espoir est au bout du tome... 

Tome 1 des Bannis et des proscrits lu dans le cadre d'une Lecture commune organisée par Ptitelfe.

D'autres avis sont chez...

Ptitelfe, Didie8921, Kincaid40, Kllouche, Mypianocanta, Isallysun, Angelebb, Danouna, Mimigogote TheChouille, Stelphique

A TRES BIENTOT POUR LES AUTRES TOMES