Misericorde

Auteur : Jussi Adler Olsen

Editeur : Albin Michel

Date d'édition : 2011

489 pages

 

Résumé : Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encres. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne. Pour eux, pas de cold case ...
Couronné par les prix scandinaves les plus prestigieux, de La Clé de Verre aux Golden Laurels des libraires, le thriller de Jussi Adler-Olsen, première enquête de l'inspecteur Morck, est un véritable phénomène d'édition mondial.

5/26

 

Mon avis


5__toiles

 

Et Voilà !!!

 

Encore un grand maître du polar scandinave. Cet auteur, Jussi Adler Olsen, vient du Danemark.

Nous retrouvons dans « Miséricorde » tous les ingrédients d’un GRAND POLAR : suspense, disparition, torture mentale, enquêtes difficiles, enquêteurs malmenés par la vie.

Les deux enquêteurs sont vraiment très attachants. Carl Morck, grièvement blessé quelques mois auparavant dans une opération où il a perdu un co-équipier et où un autre a perdu l’usage de ses jambes. Carl revient à la brigade, mais personne ne le supporte même s'il est le plus doué des inspecteurs.

Traumatisé par ce qu'il vient de vivre, il est parachuté à la tête du département V qui vient d'être créé dans le but de rouvrir des enquêtes non élucidées.

Il est aidé, pour ce qui est de l'entretien par Assad, un syrien arrivé récemment au Danemark, et qui semble caché beaucoup de choses sur lui-même et surtout sur son passé. De simple homme d'entretien, il va très rapidement épaulé Carl dans son enquête sur la disparition mystérieuse de Merete Lyyngaard. Assad utilise, par ailleurs, de sombres méthodes pas tout à fait légales. Mais Carl laisse passer.

Tout deux forment un duo efficace.

Quant à Carl, que tout le commissariat déteste du fait de son sale caractère est constamment sollicité par ses collègues qui ne sont pas fichu de résoudre une enquête sans lui. Il est indispensable.

 

En conclusion : deux personnages charismatiques pour une enquête hors norme.