couv63249838

Fiona McIntosh

Percheron, tome 01

Bragelonne, 2012

473 pages

 

 

Résumé : Le Zar de Percheron vient de mourir. Le jeune Boaz, fils de sa favorite, lui succède sur le trône. Ambitieuse et calculatrice, sa mère fait éliminer tous ses rivaux et entreprend de constituer un nouveau harem. Ana, l’odalisque, découvre un monde où elle ne manquera de rien, sauf de liberté. Elle tente de fuir avec ses seuls amis, Lazar, l’Éperon de Percheron, un homme aussi secret que séduisant, et Pez, un nain apparemment fou. Cette évasion entraîne des conséquences dramatiques...

 

Mon avis

 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions Bragelonne pour ce partenariat d'excellente facture

 

 

Excellent roman dans lequel on entre très rapidement. On se laisse porter par les mots avec grand plaisir.

Une odalisque, est, en Orient, une jeune fille vierge choisie pour vivre au harem du sultan. Fiona McIntosh transpose les rites, les règles et les réalités de vie dans les harems dans un monde fantasy où, cependant, la magie ne prime pas. On retrouve très bien une ambiance orientale. On découvre le monde du sérail.

Certaines scènes sont très dures. On assiste à une émasculation, au piétinement d'enfants par des éléphants, au supplice du fouet...

Le roman est empli de mystères...

Les personnages sont très attachants :

Boaz, le jeune Zar, se cherche lui-même et cherche à savoir en qui il peut avoir confiance. La Valide, sa mère, ne cherche que le pouvoir au mépris de son fils et des autres. Pez, le nain bouffon, qui amuse la cour cache sa véritable nature. Lazar, l'Eperon de Percheron, est chargé de la sécurité de la ville et va disparaitre dans des conditions mystérieuses. Ana est une toute nouvelle odalisque qui a l'âme d'une rebelle, ce qui ne convient pas dans ce milieu.

Ce tome prépare le combat entre le représentant du mal, Maliz, et les représentants du bien, la déesse Lyana et son messger Iridor. Ces trois êtres ont disparu, ou presque, depuis des lustres et reviennent "à la vie" en ce premier tome.

 

En conclusion : superbe voyage dans un monde d'inspiration orientale qui laisse entrevoir une suite tout aussi prenante.