Prophecy 01

Tetsuya Tsutsui

Ki-Oon, 2012

218 pages

 

 

 

Prophecy 02

          

Tetsuya Tsutsui

Ki-Oon, 2013

194 pages

 

                                              

 

 

 

 

 

Résumé : La section de lutte contre la cybercriminalité de Tokyo est sur les dents. Un individu coiffé d’un masque en papier journal poste sur Internet des vidéos menaçantes où il prédit les pires crimes : incendies, agressions, viols... Le problème ? Dès le lendemain, ses prophéties se réalisent à la une des journaux télévisés. Qui est-il, comment procède-t-il, quelles sont ses motivations ? C’est le début d’une course contre la montre qui mène les inspecteurs jusqu’au siège vide d’un cybercafé de la banlieue de Tokyo. Mais tandis que l’enquête piétine, contre toute attente, le soutien populaire grandit autour du mystérieux personnage. Marginaux, employés tyrannisés par leur hiérarchie, internautes qui hantent les forums de discussion : ils sont de plus en plus nombreux à se retrouver dans son combat...

 

 

Mon avis

 

 

Prophecy est un manga addictif qui se déroule à une vitesse grand V. Il se lit avec grand plaisir. Les dessins sont vraiment très agréables.

Paper Boy agit à la manière de Dexter. Il punit des "méchants" ayant échappé, si on peut dire, à la justice. Ces méchants sont des personnes ayant viré quelqu'un de manière arbitraire, insulté quelqu'un... Les crimes des méchants sont légers mais peuvent atteindre psychologiquement leurs victimes.

La sentence de Paper Boy peut, parfois, être considérée comme disproportionnée.

Très rapidement nous connaîtrons "le visage" de Paper Boy ainsi que ses motivations...

Face à lui, la section de lutte contre le cybercrime agit très rapidement, mais a toujours une longueur de retard sur l'homme au masque de papier.

Conclusion : manga qui dénonce le comportement extrême de certains internautes et qui se lit avec grand plaisir.