Nunn

Malla Nunn

Des Deux terres, 2011

391 pages

 

Résumé : Un capitaine de police blanc ayant été abattu dans une ville de la province sud-africaine au cours des années cinquante, l’inspecteur Cooper arrive de Johannesburg pour mener l’enquête. Il doit se frayer un chemin dans le labyrinthe des clivages raciaux et sociaux qui divisent la communauté. L’éminente et très respectable famille de la victime l’observe d’un oeil soupçonneux, et l’enquête est rapidement récupérée par la Security Branch. Cooper poursuit néanmoins ses recherches et, en découvrant la double vie du capitaine défunt, est entraîné dans une affaire qui révélera que la couleur de peau compte bien plus que la justice…

 

 

 

Mon avis

 

http://p3.storage.canalblog.com/36/17/870988/72860655.jpg

 

 

Comme il est précisé dans le titre, il n’y a que le paysage qui soit de rêve.

Ce roman policier est vraiment très noir, mais très instructif sur la société sud africaine des années cinquante.

A cette époque trois communautés vivent en s’évitant au maximum. D’un côté nous avons les blancs, pour la très grande majorité originaires des Pays-bas ; d’un autre côté les noirs autochtones ; et d’un troisième côté les métis qui sont un peu plus noirs que blancs, mais qui ne peuvent pas se mélanger à l’un ou l’autre des deux autres camps. La société est dominée par les blancs. Ceux-ci peuvent perpétrer des méfaits contre les noirs, il n’y aura aucune sanction…

Notre inspecteur Emmanuel Cooper tente de découvrir qui a tué le capitaine de police, blanc, d’une petite ville située non loin de la frontière avec le Mozambique. Ce capitaine, avec ses cinq fils, a la mainmise sur l’ensemble de la ville. Alors quand Emmanuel va découvrir que le capitaine n’est pas si « clair » qu’il le fait croire, la ville va s’embraser. Emmanuel, de par son passé, est un homme tolérant et ouvert aux autres. Il essaiera de se faire aidé par des hommes blancs, mais aussi par des hommes noirs et des métis… Mais tout ceci sera compliqué d’autant plus que Johannesburg lui met des bâtons dans les roues en envoyant sur place la Security Branch dont le but est de démontrer que le meurtre du capitaine a été perpétré par un communiste.

 

En conclusion : polar noir, prenant qui nous fait découvrir un autre monde.

 

 

Session 15 : REVE

 

http://2.bp.blogspot.com/-qbczbkBJll4/UHv_JUPcBaI/AAAAAAAABZo/HGsq3sqikdA/s320/banni%C3%A8re1-challenge-2013.jpg

5/26

 http://p7.storage.canalblog.com/70/36/870988/85479325.jpg

 

13/206

 http://p7.storage.canalblog.com/73/28/870988/85576429.jpg

1/170

idée n°45, un animal