Couverture La Malerune, intégrale

 

                   Auteurs : Pierre Grimbert et Michel Robert

            Editeur : Le Livre de poche

            Date d'édition : 2012

 

Un grand merci à Livraddict et aux Editions Livre de poche pour ce beau partenariat

 

Résumé

Une bien étrange paire se présente aux portes du château Garamont : un sorcier autoritaire et susceptible, accompagné d’un homme-loup aussi effrayant que noble de coeur. Pour la jeune Ariale, retenue prisonnière dans sa chambre, nul doute qu’ils ont un lien avec le chevalier Eras, son père mystérieusement disparu… Une compagnie d’aventuriers des plus inattendues naît alors. Zétide le puissant sorcier, Hogo le noble et monstrueux Lycante, la belle et farouche Lucia, et, bien sûr, Ariale partiront à la recherche du chevalier Eras et tenteront de percer le secret de sa quête.

 

Mon avis

 3__toiles

 

Voici un roman épique, une grande quête héroïque, une épopée à travers un monde dévasté, dans lequel on rencontre des êtres humains ainsi que des lycantes (hommes-loups, voire garous), des nains, des orcqs, des démons, un dragon, des taurins, des onyx, des capricornes… et j’en oublie certainement quelques uns tellement ce monde, appelé le Troisième monde et peuplé de races différentes. Parmi eux on trouve des chevaliers, des guerriers, des moines, des magiciens… Des gentils et des méchants… Il y a même les sylfes, de mystérieux êtres de la forêt. Tout ces ingrédients font de la Malerune est très bon roman de high fantasy.

La magie est omniprésente dans ce livre. Il s’agit de la magie des runes. On trace dans l’air des runes ayant de 11 à plusieurs centaines de traits. Certaines runes demandent plusieurs heures de concentration pour être tracées. Cette magie se sépare en deux grands groupes : la magie offensive et la magie-médecine. Si quelqu’un se lance dans une des deux voies, il ne peut pas accéder à l’autre voie.

Le monde dans lequel évolue les personnages est organisé de façon originale. Celui-ci (le troisième monde) est coupé en deux : au-dessus, un monde lumineux : l’Aeldo ; en-dessous, un monde gris et terne : le Maûne. La bonne cohabitation entre ceux deux mondes est préservé par l’Equilibre, créé par les Dieux. Mais la Malerune a été tracée dans le but de briser cet équilibre. Le terrible Shaddack ne veut qu’une chose : que le mal issue du Maûne envahisse l’Aeldo et détruise le bien. Mais, les eldes ne se laissent pas faire.

Quatre personnes partent à la recherche de la Belle Arcane, seule rune capable de conter les méfaits de la Malerune.

Hypolus d’Acadie, le plus grand sorcier de tous les temps

Hogo, le terrible lycante au grand cœur

Lucia, la guerrière indomptable au caractère fort et déstabilisant

Ariale, la petite fille qui se découvrira des pouvoirs

Pour compléter cette petite troupe , le troisième livre verra se joindre à eux : un nain bougon, un capricorne et un onyx. Ainsi que le plus grand chevalier, le quêteur Eras de Garamont, père de Lucia et Ariale.

Tout ce petit monde œuvre pour le même but. Mais leurs caractère différent et cela entraine par moment des tensions ainsi que des scènes fort comiques.

Le livre est composé de nombreuses scènes de batailles, de beaucoup de voyages. Nos héros ont une route semée d’embûches dont ils sortiront victorieux. Je n'aime pas trop les scènes de batailles, les voyages m'ennuyent et les héros s'en sortent un peu trop facilement à mon goût. Dommage...

En conclusion : Un univers très attirants, des personnages hauts en couleur, comme je les aime, mais beaucoup de longueurs. 

 

Pour plus d'information

 Logo Livraddict