divergent

 coeur

Résumé de l’éditeur

 

Dans un monde où on ne peut appartenir qu’à une seule faction parmi 5, une jeune fille apporte le chaos.

Dans un Chicago post-apocalyptique, la société est divisée en 5 factions : les Altruistes, les Audacieux, les Sincères, les Érudits et les Fraternels. Chacune est consacrée au culte d’une vertu dans l’espoir de créer une civilisation parfaite.

Les enfants grandissent dans la faction où ils sont nés. À 16 ans ils doivent choisir quelle sera la leur, pour la vie. Avant de prendre cette décision, ils passent des tests pour connaître la vertu la plus proche de leur personnalité.

Pour Béatrice, issue d’une famille Altruiste, le choix s’annonce plus difficile encore. Son choix ne sera pas sans conséquences. Il apportera le chaos mais lui fera aussi découvrir l’amour...


 

Mon avis

 

note_5

Tout d’abord un grand merci à Livraddict et aux éditions Nathan pour ce partenariat.

Divergence est une dystopie de très bonne qualité pour ados. Mais les adultes peuvent le lire avec grand plaisir. Il est agréable à lire. Il alterne moments de tensions et moments de calme, de réflexions.

L’héroïne Béatrice, qui se fera nommée Tris, vit dans une société de castes. Celles-ci sont au nombre de cinq : les Fraternels, les Altruistes, les Audacieux, les Erudits et les Sincères

Inutile de décrire les caractéristiques de ces cinq classes : leurs noms est suffisamment explicite.

Chacun naît dans une classe. A l’âge de 16 ans, chacun passe un test secret qui permet à chaque jeune de voir dans quelle caste, quelle faction il sera le mieux. Alors, chacun choisit sa faction qui sera sienne pour le restant de ses jours. Si l’on change de faction, on doit oublier tout ce qui concerne la faction de sa jeunesse : amis, familles, règles spécifiques…

Tris a échoué au test. Elle est Divergente. Cela signifie qu’il n’y a pas de faction qui émerge dans les résultats du test. Toutefois, elle décide de quitter les Altruistes chez qui elle a grandit pour vivre sa vie chez les Audacieux.

Mais, quelque soit la faction, les Divergents sont très mal vus et Tris doit garder son secret à tous prix.

Elle va donc devoir s’intégrer aux Audacieux en cachant sa spécificité. Spécificité qui va également l’aider dans les épreuves que tous les novices Audacieux doivent affronter afin d’intégrer définitivement sa caste. Sans quoi, l’on devient Sans-faction et l’on vit en marge de la société.

Durant tout le roman, Tris va faire preuve d’un grand courage et mettre à mal ce système de castes. Car finalement tout n’est que lutte pour le pouvoir.

 

Ce roman est l'égal d'Hunger games, à ceci prêt qu'il est moins violent. Mais l'héroïne des deux romans est un être à part qui ne veut qu'une chose : changer le système pour que celui-ci soit améliorer.

 


Citation :

"Je crois aux actes de courage ordinaire, au courage qui pousse une personne à prendre la défense d'une autre." C'est une belle pensée.


 Conclusion : Excellent, excellent, excellent

D'autres avis ici